Marc Renart quitte la présidence de l’ASPTT Sète

17 mai 2021

Catherine Urena a été élu Présidente de l’ASPTT Sète lors de la dernière réunion du bureau directeur. Elle succède à Marc Renart qui quitte, après 35 ans de dévouement, l’ASPTT, pour aller dans les Pyrénées Catalanes. Issu de la Poste, il avait accédé à la Présidence en 2002 après avoir gravi tous les échelons. On ne reste pas 35 ans dans un club omnisports sans un engagement et un attachement profond.

Durant sa présidence, il a été soutenu par les fédérations Nationale et Régionale de l’ASPTT.

Il a aidé les jeunes, d’abord en tant qu’animateur, puis directeur de centre de vacances et a poursuivi dans cette voie à l’ASPTT, obtenant même la médaille de bronze de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.

Dans le cadre d’une ASPTT solidaire et respectueuse, il a développé la mixité sociale, les sections handisports et a multiplié les activités pour offrir à chacun une activité sportive adaptée.

Il a été récompensé en recevant la médaille d’honneur de la Ville de Sète.

Toujours à l’écoute, il a soudé autour de lui une équipe de bénévoles fidèles et passionnés, devenus ses proches.Il a traversé une épreuve capitale, la restitution des locaux à la Poste et le transfert des activités aux locaux mis à disposition par la Mairie. Les deux autres membres du bureau directeur de l’époque, toujours en poste aujourd’hui, Bernard Deuze, Trésorier, et Francis Tarico, secrétaire général, se souviennent : « Choix difficile, chaque élément rappelant des souvenirs et déclenchant des évocations. Une nostalgie et une mélancolie planent dans ce local que l’on doit quitter, chassés par une volonté d’aller de l’avant, de tourner la page pour une nouvelle naissance. » Ces témoignages évoquent un déménagement familial.

De fait, le but de l’ASPTT est que ses adhérents pratiquent non seulement un sport épanouissant à leur portée, mais qu’ils ressentent une convivialité quasi familiale.

Quel bilan de sa Présidence? Son dynamisme a fait merveille: environ 300 adhérents par activité à son arrivée, 917 en 2020 ; il a multiplié les salles et les activités sportives proposées, 23 aujourd’hui !

Et il a tenu à partir en douceur, en laissant le club dans une situation saine et après avoir formé, pendant des mois, son successeur, Catherine Urena. Il l’a portée vers le haut en respectant sa personnalité.

Marc Renart part, mais son cœur battra toujours à l’unisson de l’ASPTT Sète.

Patrick MISSE

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.